Les éléments minoritaires

Les zônes déficitaires présentent toujours pour le sujet une source d'intérogation et un besoin éxacerbé de mieux vivre dans ce domaine. Par réaction ou compensation il trouvera la meilleur organisation en relation avec la conscience qu'il a de ses difficultés.

 

La paume minoritaire

 

La masse centrale de la main apparait comme rétrécie, écrasée entre le pouce et les doigts.

Le sujet est particulièrement adaptable, apparemment peu émotif, sachant mal s'apprécier à sa juste valeur, évitant les conflits autant que faire se peut. Il est en fait très sensible, réceptif et accueillant.

Il est reconnu pour son sens du service, du dévouement, son sens de l'adaptation aux diverses situations (tout en observant qu'il a tendance à se ranger à l'avis du dernier qui a parlé);

Il a peur des situations trop changeantes, du mouvement, des émotions des autres. C'est pourquoi il a besoin de vivre en autarcie.

 

 

Eléments dynamisants

Eléments freinants

Concilliant

Peur des émotions et des conflits

Peu émotif

Mauvaise appréciation de soi

Adaptation aux autres

Conduite normative

A l'aise dans tous les millieux

Se range à l'avis du dernier qui a parlé

Les pulsions personnelles sont faibles et le sujet va vivre à travers ce qu'il recevra des autres (c'est une forme de canibalisme). Très adaptable il sera déstabilisé si l'univers dans lequel il évolue est trop mouvant. Il aura besoin de fréquenter des personnes stables et bien normées. 

Le pouce minoritaire

Le pouce parait chétif (généralement court) vis à vis du volume global de la main.

La structuration des pulsions sera faible. Le sujet manquera fondamantalement de suite dans les idées. Il aura besoin de mouvement et au fond sera très fantaisiste, dispersé, ou instable. Il vit dans le moment présent et essaye de gérer au mieux les situations qui se présentent sans penser à l'avenir.

Il sera perçu comme un personnage qui se remet souvent en question, adoptant pour un temps indéfini des règles qu'il rejétera dès qu'une situation nouvelle se presentera; Très tolérant, il est apprécié pour son art de faire face aux situations nouvelles, mais rejeté pour son inconstance.

Il a du mal à se définir et son comportement se developpe sur un fond d'angoisse (surtout si la paume est forte et ses pulsions exigeantes)

Eléments dynamisants

Eléments freinants

Expression très pulsionnelle

Difficulté à gérer ses élans

Tolérance

Adaptation permanente

Fantaisie

Dispersion

Mobilité

Inconstance

Le pouce faible n'arrive pas à donner la directivité nécéssaire au bon vécu social. A travers les doigts il essayera, au coup à coup, au cas par cas, de s'adapter à sa relation du moment. 

Les doigts minoritaires

 

Les doigts sont faibles par rapport au volume général de la main. Ils peuvent être courts, frêles, ou long et osseux.

C'est un personnage qui aura des difficultés relationnelles avec les autres (en raison d'un excès d'impulsivité si les doigts sont courts, ou par excès de crainte s'ils sont frêles). Il préférera donc les rapports privilégiés et sera assez casanier.

Il sera perçu comme en perpetuel retrait, attentif et discret, vivant dans une solitude ou il semble se complaire. Il a envie d'être intégré mais dans le mème temps il s'en protège.

 

 

 

Eléments dynamisants

Eléments freinants

Besoin de communiquer

Peur d'être mal accepté

Mobilisé par les choses essentielles

Difficultés à capter l'intrêt des autres

Rapports privilegiés

Attitude repliée

La faiblesse de ses doigts traduit ses problèmes de communication. Il eprouve donc des difficultés à transmettre ce qu'il ressent et à intégrer les messages des autres. Ceci le met toujours en "porte à faux" en société et son attitude naturelle de défense est le repli sur soi-mème.